[war] Vardor, sa vie, son oeuvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[war] Vardor, sa vie, son oeuvre

Message par Bayld le Mar 14 Sep - 2:29

C'est a Ekrund, cité miniere que Vardor vit le jour.
Il naquit, comme tous ses congeneres, avec de la barbe et un tonneau de biere sous le bras. Sa jeunesse se passa au gré des attaques des peaux vertes ou il développa l'art du bricolage avec ses grenades et ses tourelles.
Le jour de ses 85 ans, il fut convié par le Doy-nain en personne, le nain le plus vieux et le plus alcoolisé du vieux monde.
Comme le veut la coutume, Vardor offrit en offrande un fut de biere au vieux nain imbibé. Ce dernier s'empara du tonneau, en but une longue rasade puis déclama:
"il est temps pis d'aller truciditer les gobmachin et les trucs verts avec tes grenadines, avant que la marmitte deborde dans la mine du ciel"
Il fit une pause, eructa violement puis repris
"le houblon est bon mais les elfettes sont des tapettes, va maintenant, il est l'heure de ma sieste"
Le Doy-nain s'affala sur sa chaise et se mit a ronfler aussitot.
Vardor sorti de l'antre a moitié alcoolisé par les effluves qui y stagnent en permanence.
"Alors ?" Hela un nain non loin de vardor " il t'as dit quoi le fossile ?"
"ben comme d'hab, j'ai rien capté a ce qu'il m'a dit, une sombre histoire de marmitte et de peaux vertes avec des elfes..."
"ouais, il va vraiment falloir qu'il freine sur la boisson l'ancetre, ca deviens de pire en pire. Alors du coup tu va faire quoi ?"
"J'ai bien reflechi, je vais partir pour Altdorf et essayer d'erradiquer le mal a sa source, je pense pouvoir trouver un groupe d'aventurier la bas pour m'aider."
"Ha quand meme, et tu part quand ?"
"Je fete mon depart ce soir a la taverne et je part demain matin apres une bonne nuit de sommeil"
Apres trois jours de beuverie, Vardor pris la route en zigzagant sur sa machine volante remplie a ras bord de tonnelet de biere.

Le voyage jusqu'a Altdorf se passa sans encombres, justes quelques peaux vertes suicidaires qui tenterent d'arreter Vardor mais ils furent bien vite eparpillés dans tous les sens a grand coups de grenade. Puis un beau jour, les murailles d'Altdorf se dessinaient a l'horizon et le nain penetra dans la capitale de l'empire.
La ville bien qu'animée, avait perdu sa grandeur d'antan, malgré cela, de nombreux guerrier arpentaient les rues s'arretant dans les tavernes le temps d'une pause bien mérité, ce que ne manqua pas d'imiter Vardor.
Apres avoir vider les stocks de biere de la Taverne du Chat Hurlant, Vardor se dirigea vers la place du marché ou de nombreux aventuriers cherchaient des compagnons d'armes.

Sur la place du marché, un majestueux haut elfe attirait l'attention de la foule en annoncant de sa voix mélodieuse:
"Votre attention fiers aventurier, nous recherchons un sixieme compagnon pour nettoyer le temple de Sigmar de la vermine qui y pullulle, venez nous rejoindre pour vous couvrir de gloire et d'or"
Vardor s'approcha du Maitres des Epées
"Salut machin, tu cherches du monde pour la crypte ? bon t'es un elfe et ca m'enchante pas d'y aller avec toi mais comme je peut pas y aller seul on va faire avec, hein ?"
Feignant d'ignorer le nain, l'elfe continua à harranguer la foule.
"Hé la grande asperge, si tu continu a faire semblant de pas me voir, je te met un coup de boule et vu notre difference de taille, je te laisse deviner ou ca va te faire mal"
Résigné, Mordraug acquiessa.
"Ok le nain, je t'ai entendu, comme il n'y a pas beaucoup de volontaire tu peux venir avec nous, suis moi, je vais te presenter les reste de l'équipe sur le chemin du temple"

Vardor fit ainsi connaissance de Ispa le pretre guerrier, Ametiste la Pretresses des runes, Alcyones le guerrier fantome et Sachina le sorcier flamboyant

Sur le chemin du temple, la petite troupe croisa un haut elfe qui cheminait avec un enorme lion a ses coté.
Vardor lancait des regards insistants sur le lion.
"Alors demi portion, tu est subjugué par la beauté de mon fidele compagnon n'est ce pas ?" se vanta le Lion Blanc
"Ouais, elle est pas moche ta peluche" répliqua Vardor "tu voudrais pas me le preter 5 min, je suis sur que je pourrais m'en faire un joli sac de couchage"
La hache d'arme fendit l'air mais fut stoppe net par le clé a écrou du nain
"raté, tafiole"
Ispa separa les deux excites
"Calmez vous pour l'amour de Sigmar, si nous nous batons entre nous, ce sont nos ennemis qui triompherons".
Tous hocherent la tete a ces sages paroles et le groupe continua sa route vers la crypte pendant que le lion blanc s'eloigna en maugreant.

En penetrant dans le temple corrompu par le chaos, Mordaug pris la parole
"Faites bien attention, les monstres caches dans les sombres recoin du temple sont nombreux et puissant, il va falloir progresser lentement et ne pas nous faire debordés par leurs nombres. Je passe devant, Alcyones, Sachina et Vardor un pas derriere nous et enfin Ispa et Ametiste ferment la marche. Des questions ?"
Vardor leva la main
"On ne frappe QUE les ennemis" précisa le maitre des epees
Vardor baissa la main.

Le groupe avanca dans la crypte, annihilant toutes trace de chaos sur son passage avec une facilité deconcertante mais alors que le groupe finissait un champion plutot resistant, Alcyones, l'arc bandé, trébucha sur un rocher en cherchant un meilleur placement et sa fleche fusa au fond du tunnel qui n'avait pas encore été exploré.
Un hurlement jaillit du fin fond des tenebres et une dizaines de skavens foncerent sur le petit groupe.

"Mais c'est impossible" hurla Mordraug "les skavens ne sont pas censé etre dans les cryptes, bon faut tout donner la sinon on s'en sortira pas"

Apres avoir frolé plusieurs fois la mort, le groupe vint a bout de tous les Skavens. Alcyones essaya de se faire oublier mais c'etait peine perdu:

"dit donc l'elfe, il a l'air puissant ton arc, tu peux me le montrer une minute ?" demanda sournoisement Vardor
"Euh, oui, si tu veux mais fait y attention, c'est un arc elfique de grande qualité" précisa le guerrier fantôme en tendant l'arc au nain

CRAC CRAC CRAC

"Et voila des jolies brindilles elfique pour faire du feu" exulta Vardor
"mais, mais, mais, comment as tu osé ? et vous autre vous auriez pu l'empêcher non ?"

Le reste du groupe haussa les épaules
"ben la faut avouer que le nain a fait une bonne chose" admis Mordraug a contre cœur "bon après ce petit interlude on reprend le chemin, on devrait pas tardé a en voir le bout"

Les compagnons d'armes arrivèrent enfin dans la dernière salle ou les attendait les jumeaux malefiques Verimus et Zakarai.

"tu sais quoi zakarai ?"
"non, quoi verimus ?"
"j'adore être un démon"
"Et pourquoi ca verimus ?"
"car je vais avoir aucun scrupule a dégommer le groupe d'abruti qui approche"
"j'aime quand t'es lyrique"

Quelques minutes plus tard, les jumeaux sont a terre agonisant.

"tu sais quoi verimus ?"
"non, quoi zakarai ?"
"faudrait vraiment que t'arrête de dire de la merde...."

Après avoir dépouillé les cadavres encore chaud des deux frères, le petit groupe remonta annoncer la bonne nouvelle au grand prêtre de Sigmar.

Bayld
Grand Journaliste
Grand Journaliste

Messages : 497
Date d'inscription : 12/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum